AVATIL tire ses origines du Lakeshore Vocational Projects Association (LVPA) qui a obtenu sa charte en 1966 avec le mandat de travailler avec des personnes présentant une déficience intellectuelle légère ou limite.

Ses débuts remontent à 1958, alors qu’un groupe de parents commis à la cause et inspirés par Fay Bland, crée le Lakeshore Association of Retarded Citizens (LARC) dans le but de soutenir les parents d’enfants handicapés. De 1967 à 1970, LVPA travaille avec LARC pour développer des ateliers ainsi qu’un programme résidentiel pour personnes avec déficience intellectuelle légère. Le programme résidentiel est alors connu sous le nom de projet TIL ou apprentissage à la vie autonome (Towards Independent Living). LVPA et LARC fusionnent leurs ressources en 1974 et sont alors connus sous le nom de West Island Adaptation Services (WIAS). Le WIAS administre le programme TIL jusqu’en 1981. Fay a reçu plusieurs prix culminant dans le Prix du Gouverneur Général pour l’entraide en 2006.

Au début des années 80, les politiques gouvernementales exigent une réorganisation des services. Le programme TIL est alors réinséré dans l’inactif LVPA. Les fonds de soutien du LVPA sont attribués par des ententes contractuelles aux Promotions Sociales Taylor-Thibodeau (LPSTT) et au Centre de réadaptation de l’Ouest-de-l’île (WIRC).

À la fin des années 80 et au début des années 90, LVPA commence à réévaluer, à réorganiser et à professionnaliser ses services. La philosophie, la description et les objectifs des programmes sont élaborés et mis par écrit. Un système d’évaluation de la clientèle est développé afin d’inclure les membres des familles et les professionnels.

En 1992, LVPA change officiellement son nom pour AVATIL (Apprentissage à la Vie autonome / Towards Independent Living).

En 1995, AVATIL signe un contrat écrit formel avec LPSTT. Ce contrat prévoit le financement global de la mission d’AVATIL. Il reconnaît la prestation de services aux personnes présentant une déficience intellectuelle légère ou limite et la spécificité de la population desservie par AVATIL. Déjà en 1997, les trois établissements publics de la région de l’Ouest-de-l’Île qui offrent des services en anglais et en français ont  été fusionnés : LPSTT, le Chalet d’enfants Primavesi et WIRC. Ils forment alors le Centre de réadaptation de l’Ouest de Montréal (CROM). Depuis 2001, le contrat d’AVATIL avec CROM relève de l’article 108 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux et doit indiquer les services qui sont achetés et pour les clients dûment enregistrés auprès du CROM.

Des Centres intégrés (CIUSSS) ont été mis en place le 1e avril 2015. Le contrat de service d’AVATIL avec le CROM se terminera en 2016. AVATIL fait donc, par défaut,  partie du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île.